Sortie Parc Eolien et château de Montigny le Ganelon

Sortie Parc Eolien et château de Montigny le Ganelon

Le parc éolien de Cormainville-Gironville

            Nous étions 51 à monter dans le car, curieux de découvrir la technologie de la production de l’énergie éolienne. La Beauce est un territoire propice aux installations utilisant l’énergie du vent, de par ses surfaces, son habitat concentré et surtout de son exposition à un vent très fréquent. C’est dans ce contexte que le parc éolien de Cormainville-Gironville a été développé.

            Ce parc est composé de 36 éoliennes réparties sur une surface d’environ 3 Km2; c’est le plus grand parc éolien français d’un seul tenant. D’une puissance totale de 72 MW, il est en mesure de fournir l’équivalent de la consommation électrique de près de 80 000 personnes en moyenne par an (chauffage compris) et évite les émissions de près de 50 000 tonnes de CO2 en moyenne par an.

            Chaque éolienne mesure 95 m du sol à la nacelle; chaque pale mesure 40 m. Le poids total est de 330 tonnes. Dotées d’une girouette et d’un anémomètre, elles peuvent s’orienter seules et stopper si le vent devient trop fort (zone de fonctionnement de 14 à 90 km/h). Pour conclure, nous pouvons dire qu’au pied des éoliennes beauceronnes notre groupe de Percherons a été bien informé par Charlotte notre gentille guide. Le vent et le froid nous ayant quelque peu gâché le plaisir, c’est avec entrain que nous avons retrouvé la douce chaleur du car pour nous rendre à notre déjeuner aux Grottes de Foulon.

Château de Montigny-le-Gannelon : 

            L’après-midi, nous avons été chaleureusement accueillis par les propriétaires pour une visite pleine de surprises et d’humour.

            Le château est visible de la route et domine le Loir. Au cours de la visite, nous avons pu profiter d’une magnifique vue panoramique depuis le balcon du premier étage. Ce château a été construit sur l’emplacement d’une forteresse datant du siècle de Charlemagne. Les archives de Chartres fixent la dénomination de Montigny-le-Gannelon entre 1060 et 1108 sous le règne de Philippe 1er. C’est sous le règne de Louis XII en 1495 que le propriétaire a reconstruit le château actuel avec une architecture rappelant la Renaissance. La façade qui domine le Loir a été reconstruite en 1876 par l’architecte Clément Parent, élève de Viollet-le-Duc.

            Depuis 1831 les familles de Montmorency, de Levis-Mirepoix puis de Talhouët se sont succédées dans ce château et constituent un arbre généalogique impressionnant. La visite intérieure du château est très intéressante avec un mobilier d’époque, une jolie collection de tableaux (portraits et paysages) et d’assiettes en faïence italienne datant du XVIème siècle. Nous avons également pu admirer un livre unique au monde, remis au marquis de Lévis le 18 juin 1895, par le maire de la ville de Lévis (Canada) regroupant les discours d’inauguration de la ville, livre enluminé par les Ursulines de Québec. Nous avons terminé par la visite de l’ancien manège transformable aujourd’hui en salle de réception pouvant accueillir jusqu’à 500 personnes.         

Anne-Marie, organisatrice